world of warcraft Index du Forum world of warcraft
aides et astuces sur le jeux world of warcraft online
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 bienvenue sur WOW-HELP 
UNE INSCRIPTION EST OBLIGATOIRE POUR ACCEDER AU CONTENUS DU FORUM

 
 
 
l'histoire de thrall

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    world of warcraft Index du Forum -> world of warcraft -> Informations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
dav43
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Sep 2007
Messages: 764
Masculin Balance (23sep-22oct)
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
10: 227
5: 0,30

MessagePosté le: Jeu 22 Avr - 09:30 (2010)    Sujet du message: l'histoire de thrall Répondre en citant

En résumé, Thrall est le leader actuel de la Horde. Il est présumé qu’il laissera sa place à Cataclysm au profit de Garrosh Hellscream dont nous parlerons sans doute dans un prochain Lore. Pour le moment, Thrall règne sur la Horde de son trône dans  la vallée de la sagesse à Orgrimmar, capitale de la Horde. Nous allons maintenant nous concentrer sur son passé.
 
 La jeunesse de Thrall
Thrall est le fils de Draka et de Durotan, ancien chef du clan des Loups Gelés. Il a été trouvé étant bébé, au milieu des corps ensanglantés de ses parents par Aedelas Blackmoore, le commandant des camps d’internement d’orcs que tenaient les humains après la Seconde Guerre. Blackmoore lui donna le nom de Thrall ce qui voulait dire Esclave en humain. 
Thrall fut élevé comme un gladiateur avec toute la sauvagerie d’un orc mais toute l’intelligence de combat d’un humain. Il a été éduqué par une humaine et devint ami avec la fille de cette dernière, Taretha Foxton. Thrall était un excellent étudiant ainsi qu’un brillant combattant. Exceptionnelement fort, même pour un orc, Blackmoore était d’autant plus cruel avec lui et Taretha, compatissante, prit Thrall en affection. C’est ainsi qu’elle prépara l’évasion de l’orc en cachette.
Il fuit, espérant ne jamais revenir au fort de Durnhold, mais il fut reprit et emmené dans un camp d’internement. Il y rencontra Kelgar qui lui raconta la corruption de Gul’Dan et à quel point les temps anciens étaient meilleurs pour la Horde. Il lui dit aussi que la seule personne actuellement motivée pour retrouver ces temps anciens était Grom Hellscream, chef du Clan Warsong. Quand Thrall apprit que Blackmoore était au camp, il s’échappa encore une fois et alla trouver Grom Hellscream.
 
 
Thrall rejoint les orcs
Après avoir trouvé le chef et avoir prouvé sa valeur, Thrall fut prit sous l’aile d’Hellscream qui lui apprit la langue des orcs et lui annonça qu’il était un exilé du clan Loups de Givre (il le sut grâce au bout de tissu qui restait à Thrall de ses parents).
Une fois formé par Hellscream, Thrall décida de laisser les Warsong pour partir à la recherche de ses racines dans les montagnes d’Alterac.
Au bout d’un long voyage qui faillit le mener à sa perte, Thrall fut sauvé par les Loups de Givre qui l’emmenèrent à leur camp. Là, il rencontra Drek’Thar, qui lui apprit qu’il était le fils de l’ancien chef de leur clan. Une fois sa place trouvée parmi les siens, Drek’Thar le forma aux traditions de la Horde, du temps où Gul’Dan n’avait pas encore été corrompu. Thrall devint membre du clan à part entière. Peut de temps après il fut invité par Drek’Thar à le rejoindre dans un endroit hors du temps et de toute agitation où il fut initié.
 
Au cours de la période la plus calme et spirituelle de sa vie, Thrall entra en communion avec les esprits de la Terre, de l’Air, du Feu, de l’Eau et des Vents. Il devint le premier Chaman depuis la corruption de Gul’Dan. Il retourna au sein de son clan et fut immergé au milieu des traditions chamaniques de la Horde, devenant dans le même temps chef du clan. Tous ces évènements étaient lourds de sens et signifiaient non seulement que Thrall serait l’un des plus grands chamans orcs de l’histoire mais cela signifiait aussi que les esprits avaient pardonné les orcs de s’être fait corrompre par les démons et que Thrall était maintenant accepté comme le premier d’une toute nouvelle génération de chamans.
 
Bientôt, un étrange visiteur devait leur rendre visite. Au début, Thrall l’accueillit aimablement mais il fut vite envahi par la colère quand l’inconnu accusa les Loups Gelés de se terrer dans les montagnes. Dans sa colère il promit à l’étranger qu’il rejoindrait les forces d’Hellscream pour se lancer à l’assaut des camps d’internement des humains. L’étranger lui dit qu’Hellscream n’était qu’un rêveur et que les humains ne valaient pas le coup d’être combattus. Enragé, Thrall défia l’étranger en combat singulier. Ce dernier ôta sa cape et découvrit une armure noire ainsi qu’un gigantesque Marteau de Guerre. Après un court mais brutal combat, Thrall le désarma mais fut retenu par les membres de son clan. C’est à ce moment là que l’étranger révéla être Orgrim Doomhammer, Chef de Guerre de la Horde. Ce dernier avait été contacté par Drek’Thar lui annonçant le retour du fils de Durotan. Voulant voir si Thrall était aussi fort qu’on le prétendait, il décida de le défier et il se rendit compte qu’il était encore plus fort qu’il ne le croyait. Thrall était en fait aussi fort que son père.
La libération des orcs

Doomhammer nomma Thrall son second en chef et lui expliqua sa stratégie pour libérer les camps d’internement. Suivant le plan, Thrall infiltra un à un les camps prétendant être un simple prisonnier, pour ensuite rallier tous les orcs emprisonnés afin d’organiser une rébellion. Tout se passa bien pour les premiers camps mais bientôt les humains reconnurent Thrall et renforcèrent la sécurité de leurs derniers camps. Lors de l’attaque du dernier camp, (qui est aujourd’hui Hammerfall dans les Hautes Terres d’Arathi), Doomhammer fut tué d’une lance dans le dos. Dans un dernier souffle, il nomma Thrall chef de guerre de la Horde et lui légua son armure et son arme.
 
La première action de Thrall en tant que chef de guerre fut d’attaquer Durnhold afin de démanteler tout le système de camps. Il rencontra Taretha en secret, lui demandant de fuir avec sa famille, mais elle refusa espérant que le combat n’ait pas lieu. Quand Thrall arriva au fort pour demander la rémission des humains, il rencontra Blackmoore, complètement soul qui envoya à ses pieds la tête de Tabetha, lui signifiant ce qu’il faisait des traîtres.
 
 
Fou de rage, Thrall ordonna l’attaque et coinça Blackmoore qui tentait de s’échapper. Ce dernier, maintenant sobre, implora son pardon mais devant tant de lâcheté et repensant au sort de Tabetha, Thrall le tua.
Le chef des orcs sortit troublé du donjon et découvrit que ses alliés étaient victorieux. Thrall fit parvenir au nouveau chef des humains une missive lui recommandant de libérer les derniers orcs emprisonnés, et céder des terres à ces derniers. Si l’Alliance devait accepter alors la paix pourrait être instaurée, sinon ils auraient à faire à une Horde bien mieux organisée et intelligente qu’ils ne l’avaient connue par le passé. Bien entendu, l’Alliance accepta - pour le moment - ce traité de paix.
 
En route vers Kalimdor
Thrall et Grom passèrent ensuite un certain temps à regrouper toutes les forces éparses de la Horde. Un beau jour, Thrall fit un rêve l’enjoignant à quitter Lordaeron pour partir vers Kalimdor, loin à l’Ouest et que c’était là bas que devait se jouer le destin de la Horde. Après avoir rassemblé les dernières troupes, Thrall prépara son peuple à la traversée de l’océan. Pendant les préparatifs, Grom fut capturé par l’Alliance et Thrall dû le libérer, mais durant son court emprisonnement Grom eu l’idée de voler les bateaux de l’Alliance afin de les utiliser pour la traversée. Une fois la Horde entièrement rassemblée, ils volèrent donc les navires et fuirent vers la terre oubliée de Kalimdor. 
A mi-parcours de leur voyage, la flotte de Thrall essuya un effroyable orage non loin du Maelstrom qui les força à se reposer sur une petite île. Là ils rencontrèrent les Troll et leur leader Sen’jin qui leur apprit qu’un groupe d’humain les assaillaient jour et nuit. Pour les aider ainsi que pour assurer la propre sécurité de son peuple, Thrall décida d’attaquer le camp humain. Durant le combat, ils tuèrent le chef humain mais les trois races furent attaquées à ce moment là par une déferlante de Murlocs. Les humains, les orcs et les trolls, occupés à s’affronter se firent capturer pour être sacrifiés en rituel.
 
Emprisonné avec un troll, Thrall apprit qu’ils allaient tous être sacrifiés à une sorcière de mer. Grâce à ses pouvoirs de Chaman, Thrall sauva ses compagnons et lui-même, malheureusement trop tard pour sauver Sen’jin qui avait déjà été envoyé au sacrifice. Ils arrivèrent trop tard pour le sauver mais purent tuer les trois murlocs gardant la porte magique de leur prison. A sa mort, Sen’jin leur dévoila une vision où Thrall mènerait les trolls à la gloire c’est ainsi que ces derniers furent accueillis au sein de la Horde.
A la sortie du donjon des Murlocs, la sorcière des mers les attendait. Elle les maudit leur prédisant la destruction une fois en mer. De retour au camp, Thrall apprit que les bateaux n’étaient pas prêts à repartir, et que le volcan de l’île venait de se réveiller, détruisant petit à petit cette dernière. Ce faisant, la sorcière envoya son armée de Murlocs à leurs trousses. La Horde, maintenant aidée des Trolls, pu les maintenir à l’écart tout en réparant les bateaux et bientôt ils purent tous quitter l’île avant qu’elle ne sombre.
 
La sorcière prédit à Thrall que sa flotte serait submergée par une vague noire et qu’il ne pourrait pas fuir celle-ci. Que ce soit à cause de la sorcière ou pas, la flotte de Thrall fut en effet submergée peut avant leur arrivée à destination et les rescapés furent dispersés tout le long de la côte de Kalimdor.
 
Arrivée en Kalimdor
Les clans étaient éparpillés et détruits. Thrall dû remonter la côte et rassembler tout le monde. Grom était introuvable. Sur ce nouveau continent, la Horde rencontra de nouvelles créatures, mais les plus sauvages de tous étaient les centaures, de par le traitement qu’ils infligeaient aux Taurens.
 
Thrall rencontra Cairne Bloodhoof par hasard au cours d’une escarmouche contre les centaures. Ce dernier, chef de la tribu des Bloodhoof, lui proposa son aide pour regrouper son peuple. Cependant, Thrall lui appris qu’une armée de centaures avait été aperçue au nord et Cairne dû s’y rendre craignant pour son village. Suivi des forces de la Horde, les taurens  eurent facilement raison des centaures et sauvèrent le village. Néanmoins, les centaures avaient pris possession de toute la région et les taurens furent contraints de migrer en Mulgore pour éviter la famine. Cairne promis à Thrall de lui indiquer un oracle pouvant l’aider dans sa quête si le chef de guerre escortait le peuple Tauren en lieu sur.
Une fois fait, son nouvel ami expliqua à Thrall comment trouver l’Oracle qui résidait au pic de Stonetalon. Arrivé là bas, Thrall et ses troupes furent abasourdis de retrouver Grom aux prises avec des humains, guidés par Jaina Proudmoore. Le Chaman eu l’idée de recruter des gobelins devant leur créer des zeppelins censés les aider à passer l’Alliance sans combattre mais Grom n’était pas de cet avis et attaqua l’Alliance de face. Cette dernière répliqua mettant en danger les troupes de Grom et de Thrall qui durent attaquer les bases humaines pour vaincre. Après avoir acquis tant bien que mal ses zeppelins, Thrall demanda des explications à Grom qui prétendit qu’un vrai guerrier ne choisissait pas de passer discrètement les lignes ennemies.
 
De peur que Grom et sa soif de sang ne leur attire des ennuis, Thrall ordonna à ce dernier de rester en arrière dans Ashenvale pendant qu’il irait dans les montagnes. Grom accepta contraint et forcé.
En route pour la montagne, Thrall rencontra Cairne une fois encore. Ne pouvant pas accéder au haut du pic sans moyen de locomotion aérien, le chef tauren suggéra à Thrall de s’allier aux wyvernes. Il dût donc libérer ces dernières des griffes des harpies qui les retenaient prisonnières et pour les remercier, les wyvernes les aidèrent à entrer au pic.
 
Les taurens et les orcs se séparèrent pour trouver l’oracle mais tombèrent sur Jaina et ses troupes. Au moment où le combat devait commencer, l’Oracle apparu et il se révéla être le même prophète qui avait guidé Thrall et Jaina de Lordaeron jusqu’ici. Il annonça à Thrall que Grom avait été corrompu par les démons et que si les humains et la Horde ne s’alliaient pas, ils seraient détruits. Afin de sauver Grom, Thrall accepta.
La Malédiction du Sang
Ils retournèrent aux Barrens et retrouvèrent Grom aux commandes du clan corrompu des Warsong qui les attaqua simultanément à l’invasion de Kalimdor par les démons. Une bataille épique s’en suivi entre les forces de Thrall et d’Hellscream tandis que les feux de l’enfer tombaient du ciel sous forme d’infernaux. Aidé des taurens, Thrall se fraya un chemin au milieu des orcs du chaos, déterminé à atteindre Helscream à tout prix. Finalement, après avoir détruit des centaines de démons, Thrall pu affronter son vieil ami. Pour l’enrager encore plus, Hellscream lui dit qu’il n’avait pas été forcé par les démons à agir de la sorte mais que lui et ses serviteurs avaient bu le sang corrompu de leur plein gré et en toute connaissance de cause. A l’annonce de cette trahison, Thrall lança son armée contre les forces démoniaques d’Hellscream et après une bataille désespérée Thrall repris le contrôle et réussi à emprisonner l’esprit de Grom dans une pierre d’âme. Il se rendit ensuite à un cercle rituel où, avec la combinaison des pouvoirs chamaniques orcs et de magie elfe, il réussi à libérer son ami de l’emprise démoniaque.
Réalisant ce qu’il avait fait, Grom fut consterné et proposa aussitôt de se retourner contre Mannoroth.
 

L’assaut initial de Thrall fut un échec et ce dernier aurait pu périr sans l’aide de Grom, qui, une fois ses forces récupérées, attaqua Mannoroth de façon dévastatrice, brisant son armure et enfonçant la hache du démon dans sa propre chair. Le coup tua ce dernier mais au moment de sa mort, il explosa, relâchant sur Grom des forces démoniaques énormes et à bout portant. Le chef des Warsong fut mortellement touché et dans un dernier souffle appris à Thrall qu’il était enfin libéré totalement de l’emprise démoniaque, et que le chaman ne l’avait pas seulement sauvé lui mais aussi tous les orcs, menacés par la corruption démonique.
 
 
 
De retour en Ashenvale, Thrall et Jaina furent confrontés par les elfes de la nuit, les accusant d’être responsables de la mort de Cenarius au cours de la bataille.
A la suite de quoi, les démons, les morts-vivants, les orcs, les humains et les elfes restèrent en constante confrontation, se battant pour leur survie, jusqu’à ce que Thrall reçu une vision lui indiquant d’emmener Jaina dans une grotte à la base du Mont Hyjal. Là, il rencontra les chefs des elfes de la nuit, Tyrande et Malfurion. Ils furent tous très surpris de se rencontrer, quand le prophète leur apparu soudainement. Ce dernier avoua être Medivh, le dernier Gardien de Tirisfal. Il les convainc tous de s’allier contre les forces de la Légion Ardente sous peine de subir bientôt une défaite définitive.
Bon gré mal gré, Tyrande et Malfurion acceptèrent et s’allièrent avec les humains et la Horde contre Archimonde et son armée de morts vivants et de démons.
Toutes les races alliées défendirent tour à tour Nordrassil et le Mont Hyjal grâce à trois bases fortifiées dans les montagnes. La base de Thrall englobait les armées orcs, taurens, trolls et gobelines et tout le monde faisait de son mieux pour ralentir Archimonde afin qu’il tombe dans un piège dressé par les elfes.
 
Quand Archimonde atteint le sommet de la montagne, devant la base de Thrall, il défia ce dernier lui disant que sa race ne valait pas la peine d’être combattue car les orcs étaient une race faible. Le chef de la Horde répliqua que leur esprit était fort et que même s’ils devaient périr, au moins ils mourraient libres. Après quoi, le chaman attaqua Archimonde de plein fouet et le blessa avec une chaîne d’éclair juste avant que Jaina ne le sauve en le téléportant loin du combat. Après une bataille titanesque, Archimonde fut détruit et la Légion Ardente vaincue.
 
Fondation d’Orgrimmar : fin du cycle de la haine
A la suite de la victoire du Mont Hyjal, Thrall réorganisa une fois de plus son peuple et résolu de regrouper tout le monde en une seule et même place, dans les Barrens. Il créa la nation de Durotar (nommée après son père) dont la capitale est toujours aujourd’hui Orgrimmar (nommée après Orgrim Doomhammer). De nombreux mois passèrent et les choses commencèrent à s’organiser. Les orcs s’installèrent donc dans Durotar, les taurens retournèrent en Mulgore et les trolls décidèrent de s’installer dans les Iles des Echos, non loin de la côte.
 
De nombreuses anecdotes pourraient être racontées à propos de cette période mais la principale fut la rencontre de Rexxar avec Thrall. Rexxar, chasseur solitaire (belluaire de son état), lui appris que les humains avaient commencé à envahir les côtes de Durotar. Thrall en fut troublé car il avait signé un traité avec Jaina devant éviter ce genre d’incartade. Multipliant les mauvaises expériences avec les humains, Thrall demanda à rencontrer Jaina. Craignant que le chaman tombe dans un piège, Rexxar se rendit à sa place au rendez-vous et il fut bien inspiré car les humains étaient là pour le tuer et non pour parler. Le belluaire s’échappa et retourna voir Thrall lui racontant la trahison des humains. Le chef de la horde, ne voulant pas croire à une telle chose venant de Jaina, demanda à Rexxar de porter un message en secret à cette dernière. Le message demandait à Jaina de le rencontrer face à face afin de signer un traité de paix entre les deux races et ce pour de bon.
 
Se rendant à Theramore pour trouver Jaina, Rexxar appris que l’amiral Proudmoore, père de Jaina, était arrivé récemment en Kalimdor, bien décidé à exterminer les orcs. Réalisant que la seule façon de stopper les humains pour de bon était de les attaquer, Thrall organisa un assaut sur la base de l’amiral, assaut destiné à tuer ce dernier. Avec l’aide de Rexxar, Thrall regroupa les forces des taurens et des ogres mais au moment d’attaquer, le chef fut informé qu’une immense flotte défendait le camp humain.
C’est à ce moment là que Jaina apparu, se téléportant au milieu du camp orc. Elle assura venir en paix, et ne rien savoir des plans de son père ni comment l’arrêter. Thrall la compris mais lui dit que les actions de son père pourraient bien détruire Durotar et que la seule façon d’assurer le bien de son peuple serait de tuer l’amiral.
 
Jaina accepta de l’aider, sachant que cela signifiait la mort de son propre père. Elle était prête à tout pour obtenir la paix entre les peuples. Elle informa Thrall de l’existence d’un port Gobelin où il pourrait se fournir une flotte rivalisant avec celle des humains. Elle le supplia tout de même d’épargner autant de vies humaines que possible, même si la plupart suivraient son père jusqu’à la mort. En effet les humains étaient sa dernière famille après la chute de Lordaeron. Thrall promis et conseilla à Jaina de se mettre en sûreté.
Utilisant les vaisseaux de guerre des gobelins, les forces de Thrall atteignirent le camp de l’amiral et de ses troupes. Le chaman et ses alliés combattirent jusqu’à atteindre Proudmoore. Au cours de la bataille avec l’amiral, Thrall essaya d’expliquer à son ennemi que la Horde qu’il affrontait ce jour, était différente de celle qu’il avait connue, des années auparavant, et qu’ils n’avaient plus soif de mort et de conquête. Proudmoore, enragé par le génocide perpétré par la Horde des années avant sur Lordaeron et Hurlevent, lui cria que jamais il ne pourrait leur pardonner et Rexxar fut forcé de le tuer.
Aussitôt, le belluaire annonça la fin de la bataille et demanda aux forces humaines de se rendre. Ces derniers acceptèrent, et Jaina tomba aux pieds de son père se lamentant qu’il n’ait pas su écouter l’orc. Proclamant que les orcs n’avaient plus de raisons d’attaquer les humains, Thrall rappela ses forces pour rentrer en Durotar laissant Theramore en paix et Jaina à sa peine.
 
A la suite de quoi, Rexxar prit congé de l’hospitalité orc et retourna à sa vie sauvage, promettant à Thrall de l’aide à tout moment si ce dernier en avait encore besoin. Thrall reprit la construction de Durotar et tout se passa très bien pendant les trois années suivantes.
 
Ogrimmar prospérait, mais de nombreux petits incidents entre les humains et les orcs menaçaient la tranquillité de la région. Thrall et Jaina s’efforçaient de garder la paix, mais elle leur échappa quand Burx, l’un des chefs des armées orcs, partit en guerre contre la forteresse qui fut jadis le dernier bastion de l’amiral Proudmoore,  pour en ordonner la destruction. Jaina contacta Thrall pour l’informer que Burx était contrôlé par le culte de la Lame Brûlante (dont le démon Zmodlor tirait les ficelles). Furieux qu’un orc puisse une fois de plus s’être fait contrôler par les démons, Thrall arrêta l’attaque à l’aide de ses pouvoirs chamaniques et mis Burx aux arrêts. Devant s’expliquer, le guerrier prétexta agir pour le bien de la Horde et Thrall lui assena un coup fatal avec son Doomhammer.
 
Ces évènements forcèrent Jaina et Thrall à établir un traité de paix officiel entre la Horde et l’Alliance. Les escarmouches stoppèrent et le cycle de la haine pris fin.
 
Draenor

La paix instaurée, Thrall retourna vivre dans son palais, situé dans la vallée de la Sagesse à l’intérieur d’Orgrimmar. Malgré toutes les batailles qu’il avait traversées victorieux, Thrall n’en était pas moins qu’au commencement de sa vie et les menaces extérieures sur Durotar le forçaient à rester vigilant.
Il appris un jour qu’une faction orc existait en Outreterre, cette dernière lutant pour résister à la corruption des démons. Ces orcs s’appelaient les Mag’har et regroupaient tous les clans ayant refusé de rejoindre les légions d’orcs corrompus par Magtheridon et Kil’Jaeden. Thrall décida immédiatement d’organiser un voyage afin de rentrer en contact avec eux. Il dû préparer son départ de façon à ce qu’Orgrimmar ne reste pas sans défenses en son absence.
Durant son voyage en Draenor (Outreterre aujourd’hui), Thrall rencontra sa grand-mère Geyah qui lui révéla son véritable prénom : Go’el, fils de Durotan, réel chef des Loups de Givre. Il montra aussi à Garrosh Hellscream que son père Grom était mort en héro, mettant fin à la malédiction du sang.
 
 








Apparition du Fléau
De retour de Draenor, Thrall emmena Garrosh Hellscream avec lui en tant que conseiller. Peu de temps plus tard, le gladiateur Rehgar Earthfury devint lui aussi son conseiller. Partageant le même rôle, ces deux personnes avaient néanmoins des ambitions très différentes. Garrosh voulait annihiler les humains et prendre le contrôle d’Azeroth, tandis que Rehgar voulait conserver la paix et respecter le traité.
A cette même époque, Jaina apparu à Thrall lui demandant de rencontrer Varian, l’ancien roi des humains qui venait de réapparaître. Elle en profita pour lui expliquer ce qui avait causé la chute de ce dernier (la monté en pouvoir du Fléau, mené par le Prince Arthas).
Thrall décida donc d’aller au rendez-vous et emmena avec lui ses deux conseillers. Reghar recommanda tout de même à Thrall de ne pas emmener Garrosh mais Thrall se dit que ce serait une bonne occasion pour convaincre Garrosh de changer d’opinion vis-à-vis des humains.
Ils voyagèrent en zeppelin jusqu’à Theramore où ils eurent une discussion pacifique montrant le respect que les deux rois avaient l’un pour l’autre. Ils discutèrent de leurs passés respectifs et des problèmes actuels. Varian proposa d’aider Thrall pour certains problèmes d’ordre logistique tandis que l’orc lui proposait des ressources en échange. Au cours de la discussion, Varian appris que Goldshire et Southshore étaient attaqués par le Fléau et il dû donc partir. Au moment du départ du roi, le clan du Marteau du Crépuscule envahit Theramore. Apercevant Garona, Varian cru qu’elle avait été envoyée par Thrall pour le tuer, comme le Conseil de l’Ombre l’avait fait à son père des années plus tôt.
La bataille dura tant, que les pertes du clan du Marteau du Crépuscule commencèrent à devenir trop élevées. L’attaque s’arrêta donc, et Garrosh accusa les humains d’avoir organisé cette affaire, tandis que les humains accusèrent la horde (et surtout Garrosh) d’en être responsable. Thrall, Rehgar et Jaina se faisaient néanmoins toujours confiance et ils commencèrent à réfléchir à une solution pour contrer les attaques du Fléau et de la Légion Ardente. Cette attaque détruisit tout de même la mince confiance établie entre la horde et l’alliance et Thrall dût retourner à Orgrimmar.
A son arrivé, il apprit que le Roi Liche avait mi son plan à exécution et qu’il avait lancé son invasion de zombies. On l’informa aussi que le Grand Apothicaire Putress avait découvert un remède contre l’infestation du Fléau. Se rendant compte de la menace, Thrall organisa une rencontre à Orgrimmar entre Sylvanas Windrunner, le Grand Apothicaire Putress, ses conseillers et lui-même. Garrosh voulait envoyer les armées de la Horde détruire l’Alliance puis se rendre en Norfendre afin d’affronter le Fléau. Thrall, furieux à cette idée décréta que les humains n’étaient pas une menace et qu’il ne marcherait pas aveuglément dans le piège tendu par le Fléau. Après en avoir parlé à Saurfang et aux esprits, il mi en place une approche plus prudente : il envoya des éclaireurs en Norfendre avant de préparer ses troupes et rencontra Jaina pour savoir ce que l’Alliance prévoyait de faire à propos du Roi Liche.
 
Après cela, Thrall essaya d’intimider Garrosh pour le calmer en lui disant qu’il ne le laisserait pas refaire les mêmes erreurs que son père, Grom 
Hellscream. Garrosh, énervé par l’apparent manque d’action de son chef et les insultes proférées sur son père, provoqua Thrall en duel. Les deux orcs combattirent jusqu’au moment où Garrosh sembla prendre le dessus. Une attaque du Fléau sur Orgrimmar se déclancha à ce moment là, et Thrall stoppa Garrrosh d’une chaîne d’éclair lui disant qu’ils régleraient leur différent plus tard. La ville était assiégée par une nuée d’Abominations, de Wyrms de glace et de Chevaliers de la Mort.
Thrall réussi à mener la Horde à la victoire, avec l’aide de Saurfang, Sylvanas, Garrosh, Rehgar, des défenses de la ville et de quelques aventuriers. Une fois l’attaque repoussée, Garrosh demanda une fois de plus à être envoyé en Norfendre et cette fois-ci, Thrall accepta. Il demanda donc à Saurfang de préparer leurs armées à la guerre.
 
Tandis que les armées de l’Alliance et de la Horde commençaient leur assaut contre Angrathar, la porte de la colère, une rébellion éclata au sein des Réprouvés en plein milieu de leur capitale, Undercity. Varimathras et ses hordes démoniaques prirent d’assaut la ville, tuant tous ceux qui s’opposaient à eux. Sylvanas elle-même fut presque tuée pendant l’attaque et elle fût contrainte à fuir à Orgrimmar. Déterminés à ne pas laisser les démons s’installer dans les territoires de la Horde, Thrall et Sylvanas organisèrent tout de suite une contre-attaque. Au milieu de leurs préparatifs, Jaina arriva avec une terrible nouvelle : à la suite de la mort de Bolvar Fordragon, Varian venait d’ordonner une attaque sur 
Undercity pour faire comparaître en justice l’assassin de Bolvar, le Grand Apothicaire Putress, et reprendre Lordaeron par la même occasion.
Thrall, aidé de Sylvanas et de Vol’jin (actuel chef des Trolls) lança l’assaut sur Undercity pour reprendre la ville. Après avoir combattu les Réprouvés rebelles ainsi que les démons, les forces de la horde réussirent à tuer Varimathras. La joie de la victoire fût de courte durée, tandis que Varian, après avoir tué Putress et ayant eu vent de la victoire de la Horde, arrivait aux portes de la capitale. Il rencontra Thrall et lui dit que la paix ne pourrait jamais être instaurée maintenant qu’il avait vu les horreurs que les réprouvés avaient créées au sein d’Undercity. Au moment où l’attaque allait commencer, Jaina se téléporta avec Varian et l’armée de l’alliance à Hurlevent. 
Thrall, attristé par la rupture du traité de paix entre l’Alliance et la Horde, dû retourner à ses fonctions auprès de son peuple. De façon à ce qu’aucune nouvelle abomination ne puisse être créée au sein de la capitale des Réprouvés, il envoya une légion de Kor’Krons pour protéger Undercity des menaces extérieures et intérieures. (Cet épisode est illustré dans la quête « Bataille pour Undercity » dans World of Warcraft - Wrath of the Lich King).
 
Les chefs de l’Alliance et de la Horde devaient se retrouver à Dalaran au moment où l’on appris que Yogg-Saron s’était libéré de sa prison d’Ulduar. Comme on pouvait s’y attendre Garrosh et Varian eurent une nouvelle querelle et les deux camps ne purent se mettre d’accord quand à la marche à suivre. Thrall demanda ce qui avait provoqué une telle réaction de la part de Garrosh et ce dernier lui dit qu’un chef digne de ce nom ne pourrait plus jamais s’allier aux humains, quel qu’en soit l’enjeu.
 
Cataclysm

Dans la prochaine extension de World of Warcraft : Cataclysm, il a été explicitement dit que le chef de la Horde serait maintenant Garrosh Hellscream tandis que le rôle de Thrall n’a pas été précisé, même si l’on sait dors et déjà qu’une fois encore il sera un protagoniste important, certaines illustrations le montrant déjà, aux côtés de Cairne, en train de sauver des enfants de la destruction causée par le cataclysme.


















source millenium.org


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 22 Avr - 09:30 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
oph


Hors ligne

Inscrit le: 10 Nov 2011
Messages: 129
Point(s): 0
Moyenne de points: 0
10: 129
5: 1,00

MessagePosté le: Ven 11 Nov - 09:24 (2011)    Sujet du message: l'histoire de thrall Répondre en citant

Sell all kinds BOE gears & Mats,WOW Items,even u can not find out in AH.just come to :www.g4pwowitems.com and take discount code"CS"as gift to you lots surprise after u buy ^-^

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:50 (2016)    Sujet du message: l'histoire de thrall

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    world of warcraft Index du Forum -> world of warcraft -> Informations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
World of Warcraft phpBB template "WoWMoonclaw01" created by MAËVAH (ex-MOONCLAW) (v2.06) - wowcr.net : World of Warcraft styles & videos
© World of Warcraft and Blizzard Entertainment are trademarks or registered trademarks of Blizzard Entertainment, Inc. in the U.S. and/or other countries. wowcr.net is in no way associated with Blizzard Entertainment.
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com